Laboratoire d'Informatique de Grenoble Équipe Ingénierie de l'Interaction Homme-Machine

Équipe Ingénierie de l'Interaction
Homme-Machine

Pour l'adaptation de la persuasion : modèles et démonstration sur l'usage du téléphone

2017. à paraître.

Anthony Foulonneau

Version temporaire

Résumé

La thèse traite des technologies persuasives et plus particulièrement de leur adaptation
au contexte de l’utilisateur, pour en améliorer l’efficacité. Les technologies persuasives
sont des technologies conçues pour modifier le comportement de leurs utilisateurs,
sans utilisation de la coercition ni de la tromperie. L’étude de la persuasion technologique
se caractérise par un grand nombre de techniques pour changer le comportement de
l’utilisateur, mais aussi par des méthodes pour mettre en oeuvre ces technologies encore
perfectibles.
Ces technologies ont pour fondement la persuasion inter-personnelle, étudiée depuis
plus de deux millénaires dans le champ de la rhétorique, de la philosophie, et plus récemment
de la psychologie. Cette dernière discipline propose des théories et modèles pour
rendre compte et comprendre les processus à l’oeuvre dans le choix d’un comportement.
Ces théories montrent en particulier que les situations persuasives sont complexes, variées,
avec de nombreux facteurs d’influence. C’est pourquoi nous proposons la notion de
technologies persuasives adaptatives, des technologies capables d’adapter leurs stratégies
de persuasion à l’utilisateur dans son contexte. Pour mettre en oeuvre ces dispositifs, nous
proposons dans un premier temps une modélisation du contexte persuasif, c’est-à-dire
de l’ensemble des contraintes qui influencent l’adoption d’un comportement cible par un
individu et à un instant donnés. Chacune de ces contraintes est à la fois un critère d’adaptation
et un levier d’action dans la quête persuasive de la technologie. Pour chacun de ces
leviers, nous avons identifié les techniques de persuasion qui permettent de les actionner.
Dans un second temps, nous caractérisons l’adaptation de la persuasion sur un espace
problème autour de cinq axes : la finalité, la cible, les critères et la dynamique de l’adaptation,
ainsi que le rôle joué par l’utilisateur dans ce processus. Enfin, nous montrons
l’intérêt de l’adaptation, et des outils précédemment cités, dans la mise en oeuvre d’un
dispositif persuasif dédié à la régulation du temps d’usage du smartphone.