Laboratoire d'Informatique de Grenoble Équipe Ingénierie de l'Interaction Homme-Machine

Équipe Ingénierie de l'Interaction
Homme-Machine

CONTINUUM

contrat ANR, déc. 2008 - déc. 2011

CONTinuite de service en INformatique UbiqUitaire et Mobile

http://continuum.unice.fr/

Le projet CONTINUUM traite du problème de la continuité de service en intelligence ambiante. Les objectifs scientifiques portent sur la définition des modèles théoriques nécessaires à l'adaptation dynamique des logiciels de façon à assurer la continuité de service auprès d'utilisateurs en situation de mobilité dans des environnements aux ressources variables, dynamiques et hétérogènes, et ceci dans le respect d'un équilibre maîtrisé entre autonomie logicielle et contrôle humain. Trois verrous scientifiques seront levés : maîtrise de la gestion et de l'adaptation du contexte, maîtrise de l'hétérogénéité sémantique, maîtrise de l'équilibre entre autonomie logicielle et contrôle humain. Sur le plan technique, les modèles donneront lieu à la réalisation d'une infrastructure logicielle générique à base d'assemblages de composants et de services, s'adaptant aux différents aspects du contexte (contexte d'interconnexion des dispositifs, état de l'environnement physique, contextes d'usage de l'utilisateur dans le cadre de ses multiples activités) de façon à garantir la continuité de service. Mais l'adaptation se fera sous le contrôle de l'utilisateur garanti par l'inclusion, dans l'infrastructure, de moyens d'inspection et de négociation sous forme de nouvelles techniques d'interaction. L'originalité du projet se résume par les apports suivants : (1) Modèles et mécanismes génériques couvrant de manière unifiée l'adaptation des services métiers et celles des interfaces homme-machine (IHM) (alors que les projets de l'état de l'art mettent l'accent sur l'adaptation soit des services métiers à IHM constant, soit sur l'adaptation des IHM à service métier constant), (2) Equilibre entre autonomie logicielle et contrôle humain (alors que les systèmes autonomes sortent l'utilisateur de la boucle au risque de le surprendre ou de prendre des décisions contraires aux buts souhaités), (3) Alignement sémantique de la représentation des composants et des services (alors que la plupart des projets font l'hypothèse d'ontologies uniques homogènes et spécialisées).

Contact

Gaëlle Calvary, Joëlle Coutaz

Partenaires

I3S (équipe Rainbow) Univ. Nice,
LIG (équipes Hadas et IIHM) UJF -Grenoble,
LudoTIC,
Lyonnaise des Eaux,
MobileGOV,
Suez Environnement