Laboratory of Informatics of Grenoble Engineering Human-Computer Interaction Research Group

Engineering Human-Computer Interaction
Research Group

Visualisation bifocale sur supports mobiles : une étude empirique / Bifocal Display on Mobile Devices: Empirical Investigation

In Actes 27e conférence francophone sur l'Interaction Homme-Machine (IHM 2015). pages No 20. 2015.

Sébastien Pelurson, Laurence Nigay

Abstract

Interactive visualization on mobile devices addresses the problem of large information spaces and small displays. Focusing on 1D/temporal information structures, the paper empirically investigates bifocal display on mobile devices by considering the output visualization and the input modalities for one-dimensional navigation. The intuitive layout of a detailed view in the center (focus) and perspective/distorted panels on either side (context) is particularly suitable for maximizing the utilization of the available display area in landscape mode. We provide a first experiment of a bifocal display on a mobile device. The results of a first qualitative experiment confirm the users’ preference for a coherent display where two levels of details are concurrently visible on the phone’s screen for tasks that involve exploration of the entire set. The second quantitative experiment focuses on navigational tasks with the bifocal display and compares the traditional touch-based flick and two variants of it, namely tilt+flick and dynamic-peephole+flick. The results show that the combined modality dynamic-peephole+flick outperforms the combined modality tilt+flick when the target is very far from the focus area.

La visualisation interactive sur supports mobiles traite du problème d’une grande quantité d’informations sur un écran par définition de taille réduite pour sa mobilité. En considérant des données 1D ou temporelles, l’article décrit une exploration empirique d’une visualisation bifocale sur un téléphone mobile (iPhone 4). La vue bifocale est obtenue en appliquant une fonction de transformation à la dimension horizontale de l’espace des données : la vue détaillée au centre (le focus) et les deux vues non détaillées de chaque côté (le contexte) sont particulièrement adaptées pour optimiser la taille occupée à l’écran en mode paysage. Une première étude qualitative concerne l’interface en sortie. Elle confirme l’apport d’une visualisation bifocale (affichant l’espace d’informations en utilisant deux niveaux de détail) sur téléphone mobile pour un ensemble de tâches nécessitant l’exploration de l’ensemble des données. Dans une deuxième étude quantitative, nous étudions deux modalités combinées qui visent à améliorer la technique de défilement classique gestuelle par flick : (interaction physique dans l’espace + flick) et (tilt + flick). Les performances de la modalité combinée (interaction physique + flick) sont meilleures que celles de la modalité combinée (tilt + flick) pour des tâches nécessitant un grand déplacement dans l’espace des données.